La librairie se refait une beauté !

Après 5 années de procédure pour cause de vétusté, la librairie va enfin pouvoir être
rénovée.
J'y travaille depuis plusieurs mois et je peux aujourd'hui vous annoncer que la
librairie sera fermée pour travaux de rénovation dès le samedi 3 juillet 2021 au soir jusqu'à la
mi-août.
Je ne vous donne pas de date de reprise exacte... les aléas des travaux...
mais j'espère bien vous retrouver pour la rentrée littéraire.

Je vous remercie pour votre soutien sans faille et votre confiance, je ne manquerai pas de
vous faire vivre cette aventure-travaux avec nous par le biais des réseaux sociaux !

Un grand merci à tous !!!!

Trente grammes
EAN13
9782702449943
ISBN
978-2-7024-4994-3
Éditeur
Le Masque
Date de publication
Collection
GRANDS FORMATS
Nombre de pages
450
Dimensions
108 x 108 x 2 cm
Poids
426 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« Yannick Gallard a trente-deux ans et demi, il est en train de mourir et tout va très bien. C’est vrai, quoi. Ç’aurait pu être pire. La fin aurait pu se faire désirer : débarquer après des mois de pleurs et de questionnements existentiels, avec son odeur d’escarres et de désinfectant, cerise sur un cancer ou une abomination neurodégénérative. Elle aurait aussi pu la jouer sournoise et l’emporter dans son sommeil sans lui laisser l’opportunité de faire ses adieux ; voire, plus sale encore, lui sucer le cerveau sur du bitume brûlant après un accident de la route, savourant ses râles de souffrance, l’horreur de son corps disloqué, la sirène d’une ambulance qui n’arrive pas à temps. Trente grammes de paracétamol constituent une option assez plaisante, en fin de compte. »
 
Dans ce roman en forme de déclaration d’amour à la peinture, Gabrielle Massat met en scène un trafiquant d’art toulousain et son amant tueur à gages dans leur course folle contre la montre, contre les flics, contre la mort. Un polar viscéral et addictif.

« Dans  Trente grammes, la romancière toulousaine revient dans sa ville. À travers la course contre la montre d'un trafiquant d'art pour sauver son amant se dessine un roman noir de crime, et rouge de passion amoureuse  »  Lire

« Un polar viscéral et addictif. »  RFI

« Porté par des scènes et des dialogues brillants, ce roman d’action devient une histoire d’amour déchirante. Depuis Le Goût du rouge à lèvres de ma mère, paru l’an dernier, Gabrielle Massat est la nouvelle révélation du roman noir français. »  Le Parisien Week-end
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...